Voyage d'une Maman en Autistan

19 février 2019

Un playdoyé qui sonne faux quand on est parent d'un enfant avec autisme en Wallonnie (Belgique)

 

 

Maxime Prévot (CDH): «Il faut enfin faire du handicap une priorité politique»

Mis en ligne le 14/02/2019 à 20:37

Par Martine Dubuisson

 

Dès son discours d’intronisation à la présidence du CDH, voici trois semaines, Maxime Prévot a choisi de placer cet accent : « Je veux que nous soyons bien plus attentifs aux enfants et adultes handicapés. Je n’ai jamais compris que l’on consacre si peu de moyens à ceux qui constituent certainement parmi les plus faibles de notre société. » Plutôt inédit pour un président de parti. Mais avec lui à sa tête, le parti humaniste entend faire du dossier « handicap » une priorité. Qu’il défendra, affirme-t-il, aux tables de négociations auxquelles il sera convié.

                    Le CDH organise ce samedi à Bouge (Namur), comme le week-end dernier à Bruxelles, un « Forum handicap ». Pourquoi cet intérêt pour un dossier que le politique met rarement en avant ?                                    

                    Le CDH est probablement le parti qui, de longue date, s’est le plus sincèrement et concrètement engagé pour la cause du handicap. 15 % des Belges sont concernés par le handicap soit permanent, soit temporaire, à la suite d’un handicap de naissance, d’un accident ou de la perte d’autonomie due au vieillissement. C’est tout sauf anecdotique et on doit le mettre à l’agenda politique. Or, on en fait souvent une considération marginale plutôt qu’une priorité de l’action sociale. Pourtant, un Européen sur quatre a dans sa famille quelqu’un concerné par le handicap. Et pour ces familles, cela génère souvent des défis quotidiens immenses. Lorsque j’étais ministre wallon de l’Action sociale), j’ai débloqué des moyens inédits. Et depuis 2014, nos ministres font bouger les lignes.                                    

                   

Vous avez aussi été personnellement sensibilisé au sujet.                                    

                    J’en ai parlé dans mon discours d’installation car c’est aussi le fruit de mon histoire personnelle : j’ai été confronté au handicap physique et mental au sein de ma famille proche depuis toujours, ce qui a entraîné une prise de conscience précoce des difficultés pour mes grands-parents, dont j’admire l’engagement sans faille. Jusqu’à son décès à 93 ans, ma grand-mère a pris soin de son « gamin » de passé 50 ans, mon oncle. Et ma mère, mon frère et moi, nous nous sommes engagés à prendre soin de mon oncle, qui est hébergé en institution.                         

Maintenant que je suis président du CDH, je souhaite mettre le handicap au top des priorités sociales, car c’est aussi un enjeu de société. J’apprécie l’approche canadienne, qui part du principe qu’il n’y a pas de normalité, que chacun avec ses particularités prend part à la construction d’un projet sociétal commun.                                    

                    Pourquoi le handicap n’est pas un sujet de société, et politique, chez nous comme au Canada ?                                    

                    Je ne m’explique pas que l’on ait eu jusqu’ici si peu de considération pour le sujet. Je crains que les familles concernées mobilisent à ce point leur énergie pour leurs enfants handicapés qu’elles n’aient pas de temps à consacrer à lobbyer ou conscientiser. Et il y a probablement une responsabilité du monde politique qui, par facilité, a préféré évoquer, dans la politique sociale, l’enjeu des personnes sans emploi ou hyperprécarisées. 50 débats sont menés sur le pouvoir d’achat pour un sur le handicap.                                    

                    Les personnes handicapées sont les oubliés de la politique ?                                    

                    Oui. D’où mon coup de gueule qui est un acte de conviction : le CDH veut faire de la politique de la santé et du handicap enfin une priorité politique. Il y a trop de familles impactées et qui se sentent négligées. Quand on n’est pas impacté, on a parfois du mal à se projeter. Et cela dessert probablement le monde du handicap, alors que tout le monde se sent concerné par le pouvoir d’achat. C’est aussi notre devoir au CDH et le mien de le remettre à l’agenda politique.                                       

Avec les ministres CDH, nous avons pris des mesures inédites sous cette législature mais un immense travail reste à faire. J’appelle donc à en faire collectivement une priorité. Ce sera le cas du CDH, mais ce doit l’être des autres partis aussi. Il faut que ce soit à l’agenda politique.                                    

                   

Donc vous en ferez une priorité lors de la formation des prochains gouvernements ?                                    

                    Oui. Ce doit être une priorité. Si la prochaine législature peut débloquer 100 millions pour améliorer le bâti et créer de nouvelles places, revoir à la hausse les normes d’encadrement, accompagner les personnes handicapées en préparation au vieillissement, augmenter l’offre de répit, obtenir du fédéral que l’assurance maladie prenne en charge les coûts de logopédie et psychomotricité pour les personnes autistes, augmenter les places en classes inclusives et améliorer le transport scolaire : ce sont en tout cas sept chantiers majeurs que le CDH veut mettre à l’agenda.                                    

  

 

Posté par Tchounette04 à 17:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 janvier 2019

L'idée de récupération politique d'un débat sur l'autisme me dérange très fort ...

 

 

L’image contient peut-être : texte

 

Maman d'une fée autiste de 8 ans, j'ai vraiment du mal à accepter la récupération d'un débat quelqu'il soit par un parti politique ...

Pour ma part ce genre de débat doit être citoyen, pas étiquetté CDH (centre démocrate humaniste en Belgique)

C'est mon humble avis de parent, j'estime que l'on doit informer oui mais pour moi que des jeunes humanistes veuillent informer ils devraient le faire sans étiquetté ce débat, c'est tellement important de faire passer le message, que l'autisme n'est pas une maladie mentale, qu'un enfant autiste n'est pas automatiquement une machine à calculer, qu'il n'est pas mal élevé surtout quand on voit un enfant faire une crise dans un magasin ...

Oui c'est important d'ouvrir le débat mais des débats il y en a tellement, il faudrait peut être passer aux actes, et faire du débat des actions réelles

Posté par Tchounette04 à 08:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 janvier 2019

Reprendre son bâton de pélerin et informer c'est notre croix de parents ...

Mère d'une enfant autiste

 

Prendre son courage à deux mains et être une super maman, un super parent, qui informe, qui explique, mon enfant n'est pas un monstre, il ne vous sautera pas à la gorge, il n'est une poupée Chucky mdr

Eh oui même l'entourage est gêné, même les proches vous fuits quand vous avez un enfant avec autisme.

On est presque soulagée un moment que les fêtes de fin d'année soient terminés .

C'est horrible de voir tout ces visages décomposés dès que votre enfant se mets à hurler.

C'est horrible d'entendre votre belle mère dire "j'aurais quand même pas dû acheter 3 comcombres"

Eh oui ma fille de 8 ans autisme adore les comcombres pfff quel horreur un enfant qui adore les légumes

Enfin tout celà pour dire que l'autisme est peut être le handicap social le plus difficile à gérer car il vous isole ou alors c'est vous qui vous isolez de vous mêmes

Posté par Tchounette04 à 16:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 janvier 2019

Ras le bol de genre de Fakes News

 

Addiction aux écrans: les parents de César ont cru leur fils autiste

La nouvelle préconisation en matière de santé infantile - ne pas mettre les enfants devant un écran avant l'âge de trois ans - prend ici tout son sens. Les parents de César, peuvent en témoigner. Leur fils était tellement obnubilé par les écrans qu'ils ont cru qu'il était autiste.

https://www.bfmtv.com

 

Non on ne devient pas autiste en regardant la TV, ou en restant sur une tablette ou un smartphone !!!

On naît, on grandit et on meurt autiste et on ne développe pas l'autisme en regardant la TV !!!

Merci à Mme Ducanda et à BFM TV de polluer le combat des parents d'enfants avec autisme avec vos conneries !!!

A bon entendeur l'autisme est un handicap, pas une maladie et on en guérit pas !!!!

Posté par Tchounette04 à 14:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 décembre 2018

Mon pays que vous portez au nus ...

handicap

Mon pays, cette Belgique que vous portez au nus, cette Belgique que la France voit comme un Eldorado, ce pays n'a pas plut de gouvernement à cause d'un pacte migratoire.

Mon pays est tenus en otage par un parti politique qui veut sa fin !!!

Mon pays se préocupent de l'avenir de la planète, se préocupe d'une politique des "migrants" pendant que ses enfants les plus fragiles sont dans des hôpitaux psychiatrique, ou sans école ou à la maison, pendant qu'on les exclus de cette société

Je me bats depuis bientôt 3 ans, depuis un diagnostique tardif d'autisme, depuis qu'on est venus de me dire que ma fille est différente.

Je fais souffrir ma famille, mes trois autres enfants, mon époux, car mon combat est devenus mon karma !!!!

Je suis comme ces gilets jaunes mais je suis dans l'ombre, je me bats pour l'autonomie de mon enfant et j'en ai marre que mon pays soit sourds à la souffrance d'enfants comme ma fille !!!

Je me battrai jusqu'à mon dernier souffle ...

Posté par Tchounette04 à 16:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 novembre 2018

Pendant que ce mouvement sois disant citoyen prends l'eau ....

 

aidant proche

 

Pendant que ce soit disant mouvement citoyens venus de France fait tâche en Belgique, et qu'à Feluy des casseurs intègrent les manifestants, dénoncent des migrants, attaquent des journalistes, empêchent une pauvre mère d'aller chez le médecin avec sa fille et celle-ci finit par paniquer accélère et tue une manifestante sur le coup !!!

Moi je suis en colère car les gens se plaignent de la taxe des carburants mais personnes ne descendra pour le droit des personnes avec handicaps !!!

Personnes ne dira au Président Macron des se dépêcher de créer des institutions pour rapatrier les 2700 Français qui sont dans les institutions Wallonnes et qui viennent avec leurs indemnités de 200 euros en Belgique faute de solution !!!

Personnes, non personnes ne se préocupe de l'essentiel, si on voit des documentaires sur France 5 cette semaine avec Mme Cluzet qui ose dire que la République en Marche va donner au statut au AVS alors qu'ils ont refusé le débat à l'assemblée nationale !!!

Pendant ce temps l'errance de la France fait également tâche d'huile en Belgique, vous occupez des places dont des adultes et des enfants belges et wallons en grande dépendance auraient besoin !!!

Il est grand temps de recentrer le débat autour de l'humain mais on semble l'oublier dans ce débat non citoyen et irresponsable !!!!

Colère d'une mère !!!

Posté par Tchounette04 à 09:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 septembre 2018

L'inclusion c'est important ....

Une classe inclusive à l'Institut Notre-Dame de Jemappes

 

Les bulles d'inclusion se généralisent en voici une et ma fée en a trouvée une dans la Région Namuroise.

Vivre sa différence dans un milieux scolaire ordinaire c'est important, "le vivre ensemble" c'est important pour construire une société inclusive

Posté par Tchounette04 à 16:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 août 2018

Good Doctor une série qui pourrait bien changer votre vision de ce qu'est l'autisme !!!!

GOOD DOCTOR Bande Annonce VF (Série 2018) Freddie Highmore

 

Enfin une série qui montre comment une personne avec autisme fonctionne, non ce n'est pas une série larmoyante comme je l'ai entendus dire, c'est une série si vous la regardée bien qui pourrait changer la vision de l'autisme qui est un handicap et pas une maladie comme certains sont tentés de le croire.

Shaun Murphy va vous épatez et vous émouvoir, et c'est un vrai playdoyé pour l'inclusion des personnes avec autisme !!!!

J'étais vraiment réticente au début mais après deux épisodes j'adhère !!!!

 

 

Posté par Tchounette04 à 09:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 avril 2018

Marre de cette idée comme quoi l'autisme ce n'est que des êtres de haut niveau !!!!

L'humeur/ coup de gueule de Linda sur l'autisme

 

Oui je suis comme cette journaliste ... marre à chaque 2 avril, de n'entendre parler que des autistes de Haut niveau, non ma fille n'est pas "Rain Man"

Mais elle n'a pas de déficience mentale, elle fait des puzzles de 60 pièces, elle chante des comptines malgré le fait qu'elle ne soit pas encore verbale comme nous.

Mais l'enseignement ordinaire ne veut pas de ma fille, l'enseignement spécialisé oui c'est souvent l'enseignenement de rien, comme si les enfants avec autisme n'avait pas de potentiel.

J'en ai marre que tout les 2 avril, on doit recommencer le même discours, essayer de faire évolué les mentalitées, j'en ai marre qu'on accepte pas mon enfant avec sa diversité !!!

Oui moi aussi, je vois rouge !!!!

 

Posté par Tchounette04 à 10:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 avril 2018

Lou Boland peut être l'hymne des Diables Rouge

We are the world - The belgian red devils by Lou B.

 

Cette histoire pourrait devenir le comte de fée de l'ère moderne, une belle histoire d'inclusion, suite à la déconvenue de la Fédération de son choix avec Damso.

Ce jeune homme de 19 ans, aveugle, avec des traits autistiques et un retard mentale léger , doué de l'oreille absolue, chantant l'hymne de notre équipe nationale !!!

Un hymne à la tolérance, un hymne pour l'inclusion de toutes les personnes, noires, blanches, avec handicap quelqu'il soit ...

Tous ensemble pour mener la Belgique à la VICTOIRE !!!!!!

Cet hymne doit devenir virale !!!!

 

 

 

Posté par Tchounette04 à 19:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]